Avant-propos

Coop affiche un résultat solide

La pandémie de coronavirus a eu un impact considérable sur l’exercice 2020 de Coop et mis l’entreprise à rude épreuve dans tous les domaines. Pendant cette période difficile, protéger les clients et collaborateurs et garantir l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires et en biens de consommation courante, tout en assurant la stabilité de l’ensemble du groupe Coop, sont toujours restés nos priorités majeures.

Malgré les nombreux défis posés, comme la fermeture de tous les formats non alimentaires et restaurants dans le commerce de détail, ainsi que l’effondrement de la demande dans le secteur de la livraison en gros du groupe Transgourmet, Coop a réussi à réaliser un chiffre d’affaires de 30.2 milliards de francs, pour un bénéfice stable de 539 millions de francs. Une fois de plus, notre stratégie de diversification, qui repose sur deux piliers: commerce de détail et commerce de gros/production, a donc été payante.

Dans le commerce de détail, le produit net a augmenté de 1.1 milliard pour s’établir à 19.1 milliards de francs, ce qui représente une hausse de 6.3%.

Les supermarchés Coop ont connu une forte croissance et gagné d’importantes parts de marché: ils ont vu leur produit net progresser de 14.3% pour s’inscrire à 12.0 milliards de francs. Nous devons ce bon résultat en grande partie à notre assortiment convaincant de produits durables et à notre réseau dense de 944 magasins dans toute la Suisse, qui nous permet d’être très proches de nos clients. Mais il est aussi la preuve que les efforts investis dans la mise en oeuvre du nouveau concept de magasin continuent de porter leurs fruits. Notre assortiment complet et attrayant de produits à bas prix a également su convaincre nos clients: en 2020, nous avons baissé le prix de 1 000 articles supplémentaires. Parmi les autres raisons expliquant ce résultat positif figurent la disparition temporaire du tourisme d’achat et la hausse de la demande de denrées alimentaires après la fermeture des restaurants.

Pour les formats spécialisés, le confinement a entraîné la fermeture temporaire de plus de 1 000 magasins non alimentaires. Du jour au lendemain, plus de 13 000 collaborateurs n’ont plus pu poursuivre leurs activités habituelles. Ces formats se sont toutefois vite remis après le confinement et sont parvenus à compenser une grande partie des pertes de chiffre d’affaires. Ils ont réalisé un produit net de 7.2 milliards de francs. Le secteur de l’électronique domestique a vu son chiffre d’affaires augmenter de 41 millions pour s’établir à 2.1 milliards de francs, renfor sa position de leader sur le marché. A noter également l’évolution particulièrement réjouissante de Coop Brico+Loisirs, Livique/Lumimart et Betty Bossi, qui ont affiché chacun une progression de plus de 10%.

Les ventes en ligne dans le commerce de détail ont également eu le vent en poupe en 2020 et ce, pas uniquement pendant le confinement. Un des événements phares a été le lancement de la nouvelle plate-forme omnicanal Coop.ch, qui a vu son chiffre d’affaires augmenter de 45.5% pour s’inscrire à 232 millions de francs et gagné encore des parts de marché. Le chiffre d’affaires total réalisé en ligne par le groupe Coop a atteint 2.6 milliards de francs.

Le produit net du domaine d’activité Commerce de gros/Production s’est établi à 12.6 milliards de francs, ce qui correspond à un indice de 92.1% à taux de change constants.

Le commerce de gros, représenté par le groupe Transgourmet, a été particulièrement affecté par la pandémie. En raison de la fermeture des hôtels, restaurants et cantines et de l’annulation des manifestations, certaines sociétés nationales, notamment celles opérant dans le secteur de la livraison en gros, ont enregistré des baisses massives de chiffre d’affaires. Le libre-service en gros, quant à lui, s’est révélé être une base solide. La stratégie adoptée par Transgourmet, à savoir combiner livraisons et libre-service en gros, a donc été payante également pendant la crise du coronavirus. Le groupe Transgourmet a généré un produit net de 8.1 milliards de francs.

Les entreprises de production ont, elles aussi, fourni un effort considérable pendant le confinement. Plusieurs sites ont développé leurs capacités de production et mis en place de nombreuses équipes supplémentaires, contribuant ainsi à ce que l’approvisionnement soit garanti à tout moment en Suisse. Le produit net des entreprises de production a augmenté de 44 millions en monnaies nationales pour atteindre 4.9 milliards de francs.

Avec les produits durables, l’ensemble du groupe Coop a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires record de 5.4 milliards de francs, soit une hausse d’environ 738 millions de francs. Coop reste ainsi le numéro 1 incontesté en matière de développement durable en Suisse. Le chiffre d’affaires réalisé avec les produits bio a de nouveau enregistré une belle progression, s’inscrivant à plus de 2 milliards de francs, soit une hausse de 210 millions.

Ce qui nous réjouit tout particulièrement, ce sont la confiance et la fidélité de notre clientèle et l’engagement exceptionnel de notre personnel. Nos 90 825 collaborateurs, soit 1 300 de plus que l’année précédente, ont fait preuve d’une grande solidarité tous secteurs confondus pendant cette période houleuse. Nous tenons à leur adresser un grand merci.

Rétrospectivement, nous pouvons dire que Coop a su affronter cette année difficile avec une grande maîtrise, et que son flux de trésorerie abondant et sa base solide de fonds propres lui assurent de bonnes conditions pour poursuivre sa croissance.

 

Hansueli Loosli
Président du
Conseil d’administration
Joos Sutter
Président de la
Direction générale